Graphisme et autres voyages

Graphisme et autres voyages

Qui qu’est tombé dans les égouts?
Qui qu’a fait tomber le facteur?
Qui qu’a mangé les cornichons?
Et qui c’est qu’a mordu Mirza?

On dit d’abord graphisme. Pour commencer par quelque chose. Et ensuite il y a les voyages. (Les « autres »). Voyages dans les mots, les images fixes ou animées, les interactifs… les photos, et les voyages… la musique, les chansons… Je ne sais pas vraiment dire mes dessins et images, peintures, photos. Je sais les accompagner de mots. Mais ne me demandez pas d’en jargonner des choses savantes, profondes ou pertinentes. Tout ce que j’essaie d’en dire d’intelligent est toujours charabia. Indigeste… J’invite donc à regarder ces images, leurs titres et textes accompagnateurs sont des contrepoints, des échos, des bouts de chemins entre mots, signes, graphismes…

« Le poids des choses », encre sur cartonnette 20 cm / 20 cm – copyright Paul Coudsi le 10 mars 2022

Je vais classer ces images plutôt par époque, styles, projets concomitants… Les sujets qu’elles traitent, quand ils existent, ne sont jamais directs. Ils sont généralement après la deuxième et troisième porte… et encore… Cela peut aller bien plus loin. Déjà j’ai regroupé, casé, répertorié, sur ce site, en en oubliant bien sûr : « Bienvenue », « Des petits films », « Le chant de Sonia »,  « Maquettes et illustrations », « Allo » (contact), et donc bientôt une nouvelle rubrique… qui raconte le graphisme dont je suis l’auteur « libre », que ce soient des commandes ou des œuvres spontanément  produites…. j’hésite pour le nom de cette rubrique. Vais-je reprendre « Graphisme et autres voyages »? Ou sinon « Dessins », mais cela fera passer sous la trappe la peinture, l’aquarelle, la photo, etc., pourquoi pas « gribouillage et barbouillages », c’est un peu flou… si je mettais « cornichons », cela prendrait moins de place, je pourrais faire la rubrique « expositions », c’est une idée…

En attendant j’ai commencé à regrouper les gribouillages de jeunesse, ce qui est présentable, jusqu’en 1972. Ensuite il y aura un genre d’encres, je les avais nommées il y a vingt ans « Encres célestines et citadines », ces encres voyagent toujours ensemble. Suivront des groupes, des familles, le tri va être peu arbitraire, poétique, hasardeux… l’idée est de ne pas faire des paquets trop volumineux…

A suivre…

Apparition sur carte à gratter, copyright Paul Coudsi mars 2007