Simone Rivier et Jean Rivier

Simone Rivier et Jean Rivier

« Ce qui caractérise le plus la poésie de Simone Rivier, c’est le jaillissement impétueux de la vie, du poème comme source de vie. Sa poésie est souvent liée à la chanson alors les mots ruissellent de musique. Elle a une manière de pétrir et de malaxer les mots avec un humour plein de vivacité, de joie si communicative que le public dans nos soirées attend avec impatience sa venue. »

Christian Malaplate

Il y a d’abord la fille, dans l’ordre inverse d’apparition, Simone, poétesse, et ensuite il y a le père, potier de Vallauris, graveur et tapissier, mais aussi poète et écrivain.

Pour la fille et amie, Simone, j’ai réalisé la maquette et les illustrations de son livre de poésie « Perles de joie ».

« La Poésie, c’est la transition onirique au service des plus humbles, c’est l’énergie des espoirs et des désespoirs, c’est la chaleur des cœurs quand la rue mord les corps qui ont froid, c’est un océan de détresse dans les yeux de nos gueux, c’est briser les chaînes de la haine, c’est semer les graines de fraternité et de liberté, c’est apaiser les plaies de l’humanité humiliée, c’est la beauté universelle de la planète Terre ! » C’est ce que déclare Simone.

Avec une telle joie je n’ai pu que me régaler à apporter des colliers de perles, de fleurs et de rêves à ses quinze poèmes. Dessins à l’encre teintés de lumières et de gris.

J’ai pris en charge le suivi de la fabrication du livre au petit format, (120 mm par 178 mm). L’ouvrage de 52 pages a été imprimé et cousu-collé en Pologne chez MCP en mai 2020

Il y a aussi le père Jean Rivier, pour le centenaire duquel sa fille Simone a voulu réaliser un livre « la vie commence tous les jours ». L’artiste a reçu de son vivant, pour son anniversaire, cet ouvrage lui rendant hommage et retraçant son parcours de Marseille à Vallauris, puis Tours, entre poterie, linogravure, tapisserie, poésie et récits, en compagnie des grands comme Picasso, Lurçat, Pierre Prévert, Audiberti, Lepage, Coulot et tant d’autres. « J’ai  tenté de tricoter un texte pour accompagner le lecteur de ce livre à la découverte de quelques moments sur ce chemin de vie, sur le chemin de sa vie de mon père, cet artiste … » dit sa fille

J’ai réalisé la maquette du livre de 82 pages, 190 mm par 280 mm, en suivant les vœux de Simone et j’ai assuré le suivi de son impression chez Mondial Livres à Nîmes en octobre 2015.